Sérivore

dimanche 25 septembre 2016

NCIS LA - 7x01 - Active Measures

J'ai deux mois de retard sur mon planning habituel, mais les promos pour la saison 8 ont fini par avoir raison de moi et je me suis décidée à me lancer dans cette niaiserie encore une fois. A chaque fois je me demande pourquoi je regarde encore, et au bout de 10 min, les doutes sont levés, c'est juste un truc de fangirl, et pi c'est tout. Je m'étais spoilé le coup du taser, donc j'étais toute trépignante d'anticipation, et l'épisode était correct à ce niveau-là. Heureusement qu'ils ont inclus un previously, parce que c'était un peu chaud patate de s'y retrouver. Bref, c'était sympa, contre toute attente, comme d'habitude.

Posté par nao_asakura à 23:48 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :


samedi 24 septembre 2016

The Exorcist - 1x01 - And Let My Cry Come Unto Thee

Soyons honnêtes, je n'ai jamais vu le film, tout ce que j'en connais, c'est la musique, et le "I need an old priest and a young priest" (ce qui n'est même pas une citation du film, mais passons).
Donc. C'était 30 fois mieux que Outcast, que je vais fin
ir par bazarder je pense. Rythmé, glauque mais pas trop, crédible, personnages intrigants, bons acteurs, musique pas trop chiante. Du potentiel, et pas trop de prêchi-prêcha. C'est marrant parce que j'ai beaucoup pensé à The X-Files tout du long - pas mal de scènes ressemblent à des copié-collés (ils en sont probablement, mais en étant déjà des redites à la base) - et par extension à Supernatural. Il va falloir que je me fasse violence et que je terme la saison 9 (histoire de voir la 10, c'était un peu le but en fait) un de ces quatre.

Posté par nao_asakura à 22:52 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

Van Helsing - 1x02 - Seen You

Le début était laborieux et pas vraiment agréable à regarder. Je n'aime pas du tout le personnage de Vanessa, pré ou post apocalypse. L'ensemble du flashback faisait beaucoup redite avec le pilote, mais à partir de l'intervention des militaires à l'hosto, ça devenait pas mal du tout. La transformation de la doc était particulièrement dégueulasse. J'ai beaucoup pensé à The Strain (pour les méchants vampires vaguement russes, pour le concept de l'épidémie mondiale que personne n'arrive à empêcher et de la pseudo excuse du virus pour faire n'importe quoi avec la science). J'espère qu'ils abuseront pas trop des flashbacks, ça va ralentir le rythme et je n'aime pas ça.

Posté par nao_asakura à 19:36 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

Van Helsing - 1x01 - Help Me

Par moments sympa (whump, beau mec tout nu, etc) et par moments très très lourdingue. Un volcan qui a transformé plein de gens en vampires-zombies, il y a deux ans, fin du monde, tout le monde court partout, un militaire abandonné dans un hôpital désaffecté avec une mission pas claire. Et une nana qui est immunisée, amnésique et capable de rendre les vampires humains (hello, Daybreakers...). Contente de revoir Christopher Heyerdahl, mais dommage qu'on n'entende pas sa voix (il joue un sourd muet). Lui et le jeune black sont de bons personnages, qu'on a bien envie de voir développés. Donc rien que pour ça (et pour le beau mec), je vais continuer.

Par contre je ne vois pas bien le rapport avec le titre, à part les vampires, mais bon...

Posté par nao_asakura à 17:27 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

vendredi 23 septembre 2016

Mr Robot - 2x12 - eps2.9_pyth0n-pt2.p7z (finale)

Franchement, l'épisode en lui-même était pourri. (Avec une scène post générique qui n'apportait rien à part de la confusion, et qui très honnêtement gâchait la noirceur et la précision calculée de la vraie fin.)
Bref, j'ai passé tout l'épisode à divagu
er sur d'autres trucs. L'appartement QG de Tyrell, dans un immeuble abandonné, avec le monte charge tout branlant, et les caisses partout, c'était... The Last Policeman en plein. Du coup j'ai commencé à flipper à l'idée qu'on allait peut-être avoir une version télé de cette trilogie de génie, et ce que ça impliquait en terme de whump, et quels acteurs seraient bien, et... Après c'était un peu chiant, puis ça s'est remis à parodier Fight Club à FOND. Sérieusement, c'était même plus subtil ni rien, juste du "en plein dans ta face", jusqu'à ce twist final, quand on réalise que Tyrell n'est en fait pas mort/une hallucination, et que le flingue était vraiment chargé (cela étant dit, je n'omets par la possibilité d'un twist post twist où on apprendrait qu'ils nous rejouaient la scène du flingue dans la bouche du début de FC, version dans le bide).

Posté par nao_asakura à 22:50 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,


Red Dwarf XI - 11x01 - Twentica

J'approuve. C'était con, mais bien rythmé, c'était idiot, mais les personnages en avaient conscience, c'était à la fois ringard, bien fait et totalement cheap (donc classique). Les rires étaient pas trop chiants, le 4e mur était tout fin, et c'était bien sympa de retrouver ces quatre idiots. Le petit délire sur la Prohibition version science était bien trouvé.

Posté par nao_asakura à 19:15 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

Lethal Weapon - 1x01 - Pilot

Oooooh. On aurait dit une fic. Et donc .
Bon. J'avais décidé de ne pas en attendre grand chose, parce qu'on ne peut pas toucher impunément à des séries comme Lethal Weapon sans que ça soit "bof". Mais les promos étaient marrantes, il y a (plein) de
whump, et ils ont gardé pas mal d'éléments constitutifs des personnages (et repris dans de jolies fics). Première scène de "Crazy Riggs", j'étais plus que déçue et pas du tout convaincue. C'était quoi cette voix de merde et cet accent pourrave ? C'est naze d'introduire un personnage comme ça. Mais d'un autre côté, il est énervant, difficile à cerner, et il joue son rôle de fou suicidaire à merveille. Le but est plus ou moins atteint, mais j'étais un peu déçue (les cheveux parfaits, relocalisés sur le dessus, les bottes de Texan et la chemise pas repassée seraient-ils suffisants pour contre balancer cette voix...). Il s'avère que c'est sa voix spéciale pour énerver les méchants (cf. deuxième scène quasi identique à la fin de l'épisode), et le reste du temps, il a un accent vaguement texan tout à fait supportable. Le duo fonctionne bien (on ne va pas dire très bien, ce serait préjuger de la suite, mais... il y a du potentiel, dans l'hommage et en général), et n'était pas sans rappeler, par instants, le duo dans Terriers. Les scènes d'action étaient drôles, les scènes "domestiques" un peu plus forcées (fanfic en plein encore une fois, j'espère qu'ils approfondiront que ça ne restera pas à l'état de gimmick. C'est un des trucs qui manque aux films, dans le fond). Moins drôle que je pensais (amusant, mais pas délirant), plus dark que prévu (oula, le nombre de références au suicide à la minute... mais ça restait tout de même moins sombre que les films), mais je ne crache pas sur un peu de angst de toute manière. Bref, j'adhère, et peut-être que ça ne sera même pas si pourri que prévu.

Posté par nao_asakura à 18:20 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

jeudi 22 septembre 2016

Designated Survivor - 1x01 - Pilot

C'est pas la série du siècle, la musique est assez énervante, mais... ça passe. Déjà, je ne me suis pas endormie du tout, c'est un point positif. Il y a des pistes intéressantes pour la suite - à défaut d'être novatrices. Qui est responsable de l'attaque, comment vont-ils réagir à d'autres attaques, la famille Duchmol va-t-elle survivre au changement d'habitudes, pourquoi le Président ne peut-il pas porter des lunettes moches à la télé... Tout ça tout ça. Sutherland est bon, sans plus. Les lunettes précédemment citées font beaucoup pour développer le personnage - elles remplacent son absence de sourcils. Sur le fond, c'est pas mal écrit, un peu didactique par moments, mais j'ai cru comprendre qu'ils voulaient exporter la série à l'international, donc c'est pas plus mal. Quelques scènes très sympa - la juxtaposition de la fin du flashback "what's a designated survivor?" et la reprise avec le présent et l'explosion en fond - ou le démontage en règle de Duchmol en chef par Kutner (Kal Penn, aucune idée du nom du personnage) alors qu'il ne sait pas qu'il parle au type en question. Bref, à tester, mais ça risque de me souler si ça pédale dans la semoule pendant trop longtemps, ou que ça devient trop politique.

Posté par nao_asakura à 22:35 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

samedi 17 septembre 2016

Supernatural - 11x23 - Alpha and Omega (finale)

Ahah la fin qui ressemble trop à rien.
J'ai lancé l'épisode en espérant qu'ils n'allaient pas zapper le Carry On..., et "surprise !" ce n'était pas le cas, ouf. Fin du monde, Dieu-Chuck agonise doucement, et tout ce petit monde ne trouve rien de mieux
à faire que de picoler. Logique. Cliché. Sympa.
L'idée de la bombe à âmes était débile sur le papier, et débile en pratique (du coup j'ai aimé). La capture des petits fantômes "à l'ancienne", dans l'asile abandonné, avec cercles (carrés) de sel et barres de fer, était jouissive au possible. Le reste était plein de rien, d'adieux qui n'en sont pas vraiment et la conclusion est mièvre à souhait. La fin après la fin me laisse totalement dubitative (comme souvent). On verra ce qu'ils en feront dans la saison suivante (tout sera probablement expédié en trois épisodes...).

Posté par nao_asakura à 19:10 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

Supernatural - 11x22 - We Happy Few

Mmmmkay.
Donc ils préparent un plan de merde, ça parlabre beaucoup, comédie à deux sous, le plan de merde foire, the Darkness se gausse. A suivre. Certes.

Posté par nao_asakura à 18:18 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :