Oh fan c'était pas mauvais, mais qu'est-ce que c'était loooong. Ce pilote aurait mérité de ne pas être un double épisode. Après, effectivement vu les tonnes de backstories larmoyantes et tragiques que se trainent tous les personnages, il fallait bien ça pour tout introduire. Ajoutons une intrigue vaguement crédible, qui tenait de l'épisode de Criminal Minds sans suspense (trop de trucs ultra prévisibles, j'aime bien être surprise, là c'était pas le cas), et une création de team totalement cliché, mais qui pourrait presque fonctionner. Gros syndrome du "tout le monde parle anglais avec un accent chelou, même les français en France" ; ya que l'Allemand (<3) qui a eu quelques lignes en allemand, allez savoir pourquoi. Avec le coup très classique du personnage présenté comme principal, mais tué avant la fin du pilote (et qui sert de leitmotiv pour les autres pendant toute la saison), ça brasse à mort 100 % des clichés du genre. Mais j'aime bien ce genre - polar nanar. Bref, c'était marrant, borderline ridicule, et ça manquait de punch. A suivre.