J'en suis à chialer sur le 2e épisode, ça va être rude cette série... J'avais peur de moins aimer le second, mais il était tout aussi bien, voire mieux. Le ton et l'époque ne sont pas sans rappeler Riverdale, mais c'est beaucoup plus sérieux ; j'ai flippé deux trois fois, un truc concret, c'était digne de plusieurs épisodes de The X-Files (je pense à "Trevor" notamment, pour l'histoire du type dans le mur). Le plus beau, c'est que je n'ai pas vu trop de spoilers, et je n'ai qu'une idée minimale de l'intrigue à venir. La musique, toujours parfaite, la reprise de Hazy Shade of Winter à la fin m'a achevée.