Oh putain. Juste quand je me disais qu'on avait là un épisode qui ne faisaient pas trop peur, pour une fois (le début avec le shérif qui se jette dans la gueule de la bestiole, c'était speedé, mais ça passait)... la fin m'a achevée (j'ai dû fermer les yeux pour la première fois de la série, c'est moche de nous jeter des trucs à la gueule, mais c'est drôlement efficace... Un peu frustrant, au bout d'un moment, de voir tous ces gens sur la bonne piste, mais séparément. Un peu frustrant aussi de les voir se séparer (règle n°1 des films d'horreur, les gars !!) ; comme j'étais contente quand le shérif est enfin allé voir la mère pour lui dire qu'il la croyait (mais visiblement il a oublié sa visite à l'usine...).