Mouaif. Ça fait quand même très 12 Monkeys en moins bien. Et le petit couplet sur la perfection à la fin, très creux, très bof. Après, j'aime bien l'idée que l'histoire a déjà changé sans qu'ils se rendent compte ; et les visions de l'autre.