mardi 10 avril 2012

Adventure Time - 4x01b - Five Short Graybles

C'était beaaaaau. Comment on peut rentrer autant de super trucs, de conneries et de folie furieuse en 10 minutes, ça je l'ignore, mais c'était juste superbe.

Posté par nao_asakura à 23:34 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :


House - 8x16 - Gut Check

Episode sympathique. Pas vraiment excellent ou mémorable, mais sympa de bout en bout, même si les révélations de la fin étaient faciles à deviner.

Posté par nao_asakura à 23:12 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

lundi 9 avril 2012

Breaking Bad - 4x13 - Face Off (finale)

Best. Show. Ever. Period.

C'est dur de réfléchir sans cerveau, mais en gros, c'est un des finale les plus exceptionnels que j'ai jamais vus. Je me disais, pendant tout le début tranquillou de l'épisode, que cette saison 4, au final, me semblait bien plus creuse que les autres. Il y avait beaucoup moins de grands débats sur la vie, la mort, etc. C'était une succession de mensonges, de non dits, et d'illusions perdues. Et c'était bon, là n'est pas la question, mais creux. Volontairement creux, vide, muet.
Et la dernière partie de l'épisode, c'est rebondissement sur rebondissement au point que tu en peux plus. C'est magnifique, sublime, Gilligan joue avec nos nerfs comme pas deux, on sent que c'est diaboliquement pensé, dans les moindres détails. Tout, absolument tout était donné, et comme dans la saison 3, où je me suis fait avoir sur toute la ligne pour le finale, on avait encore une fois tous les éléments à disposition. C'est diabolique. C'est énorme, c'est une des séries les plus exceptionnelles qui soient. Avec du rien, du mensonge et du vide.

Et le plus beau c'est que ça fait quatre saisons que j'essaie de prophétiser mentalement les fins probables. Et j'avais pas envisagé un truc aussi glorieux et tordu à la fois.

Satisfaisant sur tous les plans. Autant j'avais mes craintes avant la saison 4, autant pendant j'avais encore un peu d'appréhension concernant ce qu'ils risqueraient de faire des personnages, autant là, je remets mon âme à Gilligan, qu'il la piétine allègrement, je m'en remets à lui.

Les personnages sont entièrement transformés, et ceux qui étaient silencieux se mettent à parler, ceux qui n'étaient qu'action ne peuvent plus bouger, ceux qui meublaient le vide pathétique de leur vie avec du bling bling et du langage creux arrêtent de parler. C'était un retournement intégral, pour tout le monde, et ça marchait drôlement bien. Peut-être parce qu'au bout de trois saisons, il n'y avait plus du tout besoin d'expliciter les agissements de chacun, et qu'on pouvait se passer de mots. Ou alors je cherche à trop y lire de choses et je suis folle. Mais j'aime qu'une série me rende folle. Effectivement, je sais pas si c'est parce que j'ai maté la saison en 5 jours ou quoi, mais ça m'a semblé bien plus court que les précédentes. Peut-être aussi parce que la courbe de saison est différente, et au lieu de s'enfoncer dans un bourbier inextricable, Walter et Jesse ont plus ou moins la main haute (the upper hand ? je sais même plus parler français, mondieu).

Posté par nao_asakura à 01:30 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

Breaking Bad - 4x12 - End Times

*hyperventile*
C'est juste trop énorme.
Mindfuck à tous les étages, un spoiler lu de travers ce qui fait que ça restait une putain de surprise, et une alliance renouvelée entre Walt et Jesse. Yah. Fuuuu. Plus qu'un épisode.

Posté par nao_asakura à 00:42 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

dimanche 8 avril 2012

Breaking Bad - 4x11 - Crawl Space

Ce bruit blanc à la fin de l'épisode ? C'est le son de vos neurones qui grillent. Oh my. Godness. C'était wtf tout du long, avec le sentiment horrible que tout va mal finir, et effectivement ça finit horriblement. Du coup tard ou pas tard, je vais devoir mater la fin ce soir, là c'est vraiment pas possible.

Toute cette loyauté tordue de Walt et Jesse l'un envers l'autre, même s'ils sont apparemment opposés, c'est juste diabolique. Mais je me ferai pas avoir comme pour la saison 3, ça non ><

Posté par nao_asakura à 23:45 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :


Breaking Bad - 4x10 - Salud

Mondieu, et moi qui me disais "cette saison est cool, mais ya pas encore eu d'épisode traumatisant". Bon, c'est chose faite, et c'était bon. Jesse est putain de bien, Mike et Gus le soutiennent et c'est bon, Walt appelle son fils comme son partenaire, se pète la gueule aux médocs et parle de la mort, pour pas changer. C'était... wow. La fin est wow.

Posté par nao_asakura à 22:57 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

Awake - 1x06 - That's Not My Penguin

Orgasme mental : check.
Putain de série. Je m'en veux d'avoir douté. Je sais pas ce qu'il y a eu, deux épisodes de grosse merde, et là, depuis deux autres épisodes, le pied intégral. C'était beau, bien fait, bien écrit, flippant au possible, avec du wh
ump, de possibles références à Fight Club (ou alors c'est juste moi qui délire encore en rond dans ma psychose, mais come on!! un pingouin ?), et des putain de bonnes pistes pour la suite. La série sera probablement annulée à la fin de la saison, et ça fera un truc de plus au panthéon des choses chouettes tuées en vol parce qu'elles ne sont pas assez formatées. Je m'en veux d'avoir douté, parce que c'est beau.

Posté par nao_asakura à 00:06 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

samedi 7 avril 2012

Breaking Bad - 4x09 - Bug

Suddenly, whump.
Oh my la fin. Ça ne va pas, ça ne va pas du tout du tout.
L'épisode tout entier, à l'image de la saison en fait, était un gigantesque jeu de chaises musicales, avec des scènes copies conformes des saisons précédentes, seulement les personnages n'avaient pas les mêmes rôles. Two-man operation, mais les deux hommes ne sont plus alliés. Tout part en couille, c'était angoissant au possible.

Posté par nao_asakura à 23:05 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

Breaking Bad - 4x08 - Hermanos

A part que l'absence de subs pour les parties en espagnol m'a un peu saoulé (quand ça dure plus d'un quart de l'épisode, je fatigue et je comprends plus rien...), c'était un grand épisode. Hank sur la bonne piste, un mur entre Walter et Jesse (angst angst angst), et tout un tas de révélation sur le 2e homme des "Frères Poulet" - on sait enfin le pourquoi de la guerre Gus/Mexicains.

Posté par nao_asakura à 22:04 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

The Finder - 1x08 - Life After Death

Un épisode étonnamment bon, même si je n'aimais ni le guest du jour (50 Cents), ni le thème (le hip-hop). C'était un peu faible par moments, pas assez fou, mais l'ensemble se laissait voir, c'est relaxant, sympathique, ça me suffit.

Posté par nao_asakura à 19:30 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :