jeudi 1 février 2018

Manhunt: Unabomber - 1x06 - Ted

Oh misère, que c'était triste et tordu. Un banal épisode flashback/confession/origine du monstre, mais tout était calculé, tous les échos aux épisodes précédents bien orchestrés. L'épisode (me) posait la même question que The End of the F... World, mais en des termes plus plausibles. Ou alors on a fini par développer une empathie malsaine après six épisodes. En tout cas c'était du Yaitanes en plein (avec Shioban revenue d'être les morts pour l'occasion), et c'était beau.

Posté par nao_asakura à 22:19 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :


mercredi 31 janvier 2018

Manhunt: Unabomber - 1x05 - Abri

Très bon, jouissif même par moments. Mais ça va mal finir pour le pauvre Fitz, qui, quand il énonçait le profil de Ted au frère, avait l'air de se décrire lui-même sans même s'en rendre compte.

Posté par nao_asakura à 23:49 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

Manhunt: Unabomber - 1x04 - Publish or Parish

Olalalala, oh la fin. Tout était génial. Les détails, les fausses pistes. Le dossier sur le WTC. Fitz qui vire fada.
"You're not a special snowflake", je me suis étouffée, c'était beau.

Posté par nao_asakura à 22:38 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

Manhunt: Unabomber - 1x03 - Fruit Of The Poisonous Tree

La passion déchaînée des enquêteurs, l'aspect universitaire, linguistique et scolaire, les jeux de pouvoir pendant l'entretien... c'était du Mindhunter, mais en un poil moins bien. Après, il y a encore la place pour s'améliorer, je n'exclue pas qu'ils finissent par surpasser l'autre série. Mais les épiphanies à répétition de Fitz comme seul moteur pour faire avancer l'intrigue, c'est un peu faible.

Posté par nao_asakura à 19:02 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

Manhunt: Unabomber - 1x02 - Pure Wudder

Oh my. C'était superbe. Glauque et tordu, certes, mais superbe à tous points de vue. Les passages du manifeste lus par Fitz, ça tenait du monologue d'Eliott dans Mr Robot. D'un côté, je suis contente de ne pas connaître la vraie histoire, mais d'un autre, savoir que c'est réel donne un poids supplémentaire au délire. Parce que toutes les idées, aussi destructrices soient-elles, ont un impact considérable. On est plus dans de la fiction qui disserte sur la fin du monde, type Mr Robot ou Fight Club.

Et du coup ça nous ramène à ce point de langue qui m'avait fait tiquer dans le premier épisode. C'était donc voulu, et ce que j'avais mal interprété comme un accent britannique involontaire était en fait un Philly-isme. Ils sont forts.

Posté par nao_asakura à 16:36 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :


lundi 29 janvier 2018

Manhunt: Unabomber - 1x01 - UNABOM

C'est pas mauvais du tout, mais (pour l'instant), ce n'est pas au niveau de Mindhunter. L'ensemble est plus classique, plus brut et moins léché. La musique est banale, les personnages corrects mais sans trop de profondeur pour le moment. La narration éclatée, avec deux dates et un mystère entre les deux, est assez intelligente.

Les accents sont moyens moyens. Plein de britanniques qui jouent des américains, trop d'erreurs inexpliquées, ça m'a dérangée.

Posté par nao_asakura à 22:41 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

dimanche 28 janvier 2018

The Alienist - 1x01 - The Boy on the Bridge

Au départ je comptais regarder Waco, mais ça m'a gavé au bout de deux minutes, donc j'ai opté pour du period drama que je n'envisageais même pas de tester. C'est extrêmement tordu. Peut-être un peu trop, je ne sais pas. J'étais pas vraiment dedans, les accents étaient bizarres, trop de personnages masculins un peu semblables, mais ça se met bien en place, c'est intrigant. Alors forcément, ça fait penser à toutes ces autres séries historiques, c'est dur de passer après, mais ça se tient pas trop mal.

Posté par nao_asakura à 23:10 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

The Alienist - 1x02 - A Fruitful Partnership

Shit went sideways fast.
Excellent épisode, une fois que tout est posé, l'ensemble se déroule comme une mécanique bien huilée, c'était fascinant à voir, intelligent et plein de détails. Les dialogues sont extrêmement bien écrits, c'était mieux encore
que dans le premier. Après l'histoire est glauque à mort, et c'est pas parti pour s'arranger...
C'est un peu difficile à voir en parallèle de Manhunt, parce qu'ils ont beau être à la fin du 19e, ils sonnent plus scientifique quand ils parlent de profilage...

actual reaction: "aaaaaaaaaaaaaaaa"

Posté par nao_asakura à 22:51 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

9-1-1 - 1x04 - Worst Day Ever

Hmm. Trop court, fin arrivée trop vite, j'étais prête à voir encore une bonne demie heure de catastrophes en tout genre moi... C'est toujours à la limite du truc un peu raté - ils ont des moyens, plus que sur certains shows de la chaîne, mais ça fait un peu pauvre par moments. Je n'arrive pas à me souvenir si on savait dans le pilote que la famille du chef était morte, ou si c'était censé être une révélation (en tout cas je m'en doutais). Bref, ça donne pas envie de prendre l'avion tout ça.

Posté par nao_asakura à 22:27 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

vendredi 26 janvier 2018

The End of the Fxxxing World - 1x01 - Episode 1

Musique au top. J'ai un peu de mal parce que le "psychopathe" parle et se comporte globalement comme mon autiste de 3e. C'est sympathique, les accents sont un peu énervants. Ça fait beaucoup penser à I don't belong..., autre projet financé par Netflix. Ils aiment bien jeter des sous en direction de trucs bizarres, Netflix.

J'en suis au 3e, et c'est un peu trop porté sur le cul à mon goût (le problème des séries indies britanniques visiblement), mais ça reste fort sympathique. Le cambriolage dans la maison d'un vrai tueur, qui finit par revenir, c'était cool (mais déjà fait dans Search Party).

Episode 4, ça part en couille vitesse grand v, avec des déguisements, des flics gays, et des développements inattendus.

Posté par nao_asakura à 22:36 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,