dimanche 15 juin 2014

Revolution - 2x22 - Declaration of Independence (finale)

Bon. Je savais que ce serait un finale pourri, mais je pensais pas à ce point. Déjà, pas de chanson-recap, que dalle. C'était un épisode comme un autre, point barre. Même pas écrit par Kripke, c'est dire. Globalement, l'intrigue se tenait, le petit tour de passe passe pour embrouiller le Président et empêcher la guerre était bien amené ; la confiance Miles/Bass, l'attaque par son fils et Neville... c'était bien, très bien. Mais cette fin ouverte, clairement nawak, ils auraient mieux fait de la couper. Rester sur du western de base, des armées, des mecs qui s'affrontent, et laisser tomber les nanites. C'était la plotline la plus faible de la saison, et je m'attendais pas à ce qu'ils la résolvent, mais c'est encore pire que prévu. C'est une fin ouverte pour une série annulée, mais même si elle avait pas été annulée, ça aurait été ridicule. Après, le seul truc qui sauve les meubles, c'est que l'intégralité de la saison 2 est centrée sur Monroe. Le big bad de la saison 1, qui devient le pseudo-héros revenu d'entre les morts dans la s2. Quelque part, son rachat, son obstination à être loyal à Miles malgré sa folie des grandeurs, c'était bien. Mais c'est à peu près tout ce qu'il y avait à sauver.

Posté par nao_asakura à 22:12 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,


Revolution - 2x21 - Memorial Day

Moche moche ce cliffhanger. Pas gentil du tout de finir comme ça. Du coup je vois pas du tout ce qu'ils comptent faire pour le finale. Monroe qui suit Miles envers et contre tout, Connor jaloux, tente de tuer Miles, et Monroe bute son fils pour sauver son namoureux. Et ils finissent vieux et heureux, dans une cabane de trappeurs dans le Montana. Nan ? Bref. Tout ce que j'entendais tout du long dans l'épisode c'était "slash slash slash", de toute manière. Comme dans toute la saison 1, en gros.

Posté par nao_asakura à 19:20 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

Revolution - 2x20 - Tomorrowland

Un gros "whut" constant et global. C'est mauvais, mais marrant. C'est confus et simplet. C'est plein de slash, mais le slash échoue. Plein de whump, plein de sang, plein de trahisons et de projets qui n'aboutiront jamais. J'aime qu'ils ne cherchent même plus à remettre le courant, juste sauver les meubles avec ce qu'il reste (pas grand chose). Je vois pas bien comment ils vont pouvoir faire une fin satisfaisante à ce stade. En deux épisodes, à part tuer tous les personnages horriblement, je vois pas bien.

Posté par nao_asakura à 18:33 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

jeudi 1 mai 2014

Revolution - 2x19 - $#!& Happens

Ôo... wow. Je m'attendais pas à ça. J'avais perdu tout espoir que cette série ressemble à quelque chose. Alors oui, les deux trois derniers étaient sympas, plein de drama et de belles scènes pour fangirl. Mais j'avais laissé tomber l'idée qu'il y ait une cohérence d'ensemble. Les auteurs sont tarés, point. Mais... punaise qu'il était bien cet épisode. Et le fait qu'ils aient ENFIN reparlé de la cabane brûlée du premier épisode... ça je l'attendais (plus), et c'était bien. Les nanites sont de plus en plus creepy, tout le monde shippe Miles et Bass, et il y avait du whump acharné complètement délirant. La fin va être épique je sens.

Posté par nao_asakura à 23:49 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

lundi 21 avril 2014

Revolution - 2x18 - Austin City Limits

Je me demande si après les références au Fléau, ils se sont lancés le petit défi personnel de caler des citations de Supernatural dans chaque épisode... Après le "family business", on a droit à "we've got work to do". Mais arrêtez ça, je m'étrangle à chaque fois...

Fiou, que d'émotions. Dommage que je me sois spoilé la mort de l'autre quichasse, mais bon, c'était couru d'avance... J'ai adoré les Texas Rangers, leur vision d'Austin. C'était classieux, pas du tout cheap ou plein de fonds verts trop visibles. Le genre de truc fort sympa qui n'apporte rien à l'histoire, mais qui est kiffant. J'ai adoré que Monroe soit tout foufou joyeux, et que Miles soit de nouveau le torturé des deux. C'était pénible à force de le voir se morfondre. Je le préfère dingue. J'ai kiffé les petites allusions constantes à l'exécution de Monroe. Toujours bon de rappeler le whump passé dans un épisode qui en contient peu. Là encore, ça sert à rien, mais c'est bonnard.

Posté par nao_asakura à 00:17 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :


dimanche 20 avril 2014

Revolution - 2x17 - Why We Fight

Oh my. C'était épique. Épique comme une série sur SyFy, mais épique quand même. M'a rappelé Defiance, en moins exotique, en plus crade et sanglant. Oh wow tout ce sang ! Depuis le temps qu'ils parlent de batailles, d'armées, de république... il était grand temps qu'ils se mettent un peu au boulot. Alors oui, il y avait des passages d'exposition un peu cruches ; pourquoi chaque personnage se bat, etc. Mais, souvent, ça sonnait juste. Le parallèle Miles/Charlie est toujours excessivement flippant. Tout du long, je pensais à Supernatural et The End. C'est l'apocalypse, effectivement.

Posté par nao_asakura à 23:18 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

Revolution - 2x16 - Exposition Boulevard

J'ai l'impression de passer mon temps à laisser tomber la saison 2, puis à la reprendre en gloussant comme une abrutie et en me disant que c'est quand même drôlement chouette, à défaut d'être cohérent ou intelligent.
La saison 1, elle avait un plot, du slash, et des Kripke feels (la famille, blablibla) parsemés de jolis flashbacks. La saison 2... c'est un gros cafoutch de tout et n'importe quoi, mais il y a du whump. Plein de whump. Les gentils de la saison 1 sont devenus les opposants, toutes les cartes ont été mélangées, puis déchirées et jetées au feu. Avec toutes leurs pauses à la con, c'est dur à suivre, c'est dur d'avoir une vue d'ensemble d'un truc déjà parcellaire à la base.
Mais c'est tout de même drôlement sympa, quand ils veulent bien se donner la peine. Les flashbacks sur Guantanamo étaient intéressants ; les motivations du Président sont plus ou moins expliquées (enfin !). Encore des aspirations historico-délirantes, ils devraient bien s'entendre avec Monroe, si seulement ils cherchaient pas à le buter.

Le seul truc qui m'a fait reprendre, c'est le whump. C'est un peu pathétique quand on y pense. Mais ils tirent sur toutes les bonnes ficelles, je suis forcée d'y répondre. Un fanservice qui fait mouche, c'est toujours mieux que rien.

Posté par nao_asakura à 22:22 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

jeudi 6 mars 2014

Revolution - 2x15 - Dreamcatcher

Il y a fort longtemps, du temps où Kripke était encore showrunner de Supernatural, Ben Edlund et Sera Gamble avaient écrit respectivement On the Head of a Pin et It's a Terrible Life, un des plus exceptionnels combos de l'histoire de Supernatural. Dans le premier, Dean torturait Alastair sur ordre des anges, ce n'était qu'une horrible machination, et il finissait brisé comme jamais. Dans le second, tout allait bien dans le meilleur des mondes, les Winchester étaient frappés d'amnésie, dans un épisode parodique hilarant orchestré par le sinistre Zachariah. La combinaison des deux - la terreur, le désespoir, et l'humour d'une situation décalée, inattendue et ridicule - était superbe.

Dans cet épisode de Revolution (supervisé par Kripke et écrit par Edlund...), ils nous refaisaient une version délirante de It's a Terrible Life, avec Aaron qui rêve que le Blackout n'était qu'un délire ; c'est drôle, c'est intriguant, il y a des jolies musiques (ELO !) et des références connes... Mais je me disais que quand même, ça perdait l'impact qu'avait l'épisode de Supernatural, vu que ça arrivait après une série d'épisodes nullissimes. C'était très très risqué de faire de l'humour avec une série nulle, c'est un coup à s'enterrer volontairement.
Mais ils ont fait encore mieux, ils ont réussi à mixer les deux épisodes. Le trauma de voir Charlie se prendre un headshot dans une ruelle, je m'en suis pas encore remise. L'ensemble du rêve se révèle être une gigantesque séance de torture orchestrées par les nanites, et c'était horrible, horrible, horrible. Horrible.
C'était un coup bas, cet épisode. Vraiment exceptionnel, comme ça, au milieu de rien, alors que j'attendais plus rien du tout d'eux. S'ils pouvaient finir la saison avec des épisodes de ce calibre, ça serait vraiment tout à leur honneur.

(Monroe qui se ramène avec une pizza, un air de chien battu, et qui avoue kiffer grave la guerre civile... j'ai cru que j'allais pleurer de rire.
La référence à Au-delà du réel était magnifique. Et celle à Breaking Bad, n'en parlons pas...
Les musiques étaient chouettes.
Encore !)

Posté par nao_asakura à 23:28 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

mercredi 5 mars 2014

Revolution - 2x14 - Fear and Loathing

... Kripked.
Tain. Je l'avais pas vue venir, cette fin.
J'ai passé absolument tout l'épisode à me dire que c'était nul, chiant, illogique, moche, mal fait, etc. J'ai failli m'endormir à un moment. Même le combat Monroe/Connor était pas super. A part b
adass!Charlie, yavait pas grand chose à sauver. Les bottes de Neville sont de plus en plus ridicules. J'en ai plus rien à faire des Patriotes. J'ai envie de baffer Rachel chaque fois qu'on la voit. Même la fin, avec les geeks qui se mettent à coder sur les murs, c'était nul. Mais... vlan, la fin. Mystère, Styx, et un gros nawak final. Nous voilà bien.

C'est quand même pathétique qu'avec une conne chanson des années 80, ils arrivent à me redonner foi en un show nul qui va être annulé d'ici peu.

Posté par nao_asakura à 00:19 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

jeudi 30 janvier 2014

Revolution - 2x13 - Happy Endings

Putain, ils me rendent pas la tâche facile... C'est devenu tellement de la merde. Ou alors ça l'a toujours été et c'est moi qui avait de la merde dans les yeux, mais je pense pas. C'était laborieux à tendance chiante. Il se passait pas grand-chose, ou alors c'était pas crédible. On passe son temps à essayer de se souvenir des alliances et des positions de la saison 1, les personnages ayant tellement changé que plus rien n'est cohérent. Le blabla pseudo-religieux me sort par les yeux, et la saison 1, avec sa structure toute bête et sa quasi absence de mystère me manque cruellement. Et puis juste quand j'étais partie pour jeter l'éponge, de désespoir, ils remettent une louche de fanservice, avec un combat de boxe, du whump, des trahisons... Les cinq dernières minutes étaient plus intéressantes/palpitantes que cet épisode plus le précédent réunis. C'est bien dommage.

Posté par nao_asakura à 23:41 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :