lundi 2 avril 2018

Timeless - 2x02 - The Darlington 500

Mouaif. Ça fait quand même très 12 Monkeys en moins bien. Et le petit couplet sur la perfection à la fin, très creux, très bof. Après, j'aime bien l'idée que l'histoire a déjà changé sans qu'ils se rendent compte ; et les visions de l'autre.

Posté par nao_asakura à 23:12 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :


dimanche 25 mars 2018

Timeless - 2x01 - The War to End All Wars

Ou putain quel pied mais quel pied. C'était du Revolution sous amphétamines, c'était du Kripke total, du recap en musique en passant par le remaniement de status quo, des alliances qui se font et se défont, et des ellipses qui prennent de court, un truc concret. C'est dire, je savais qu'il y avait une explosion, mais j'ai été totalement mise sur le cul par la manière dont elle était amenée et utilisée. L'ensemble était toujours très correct dans la reconstitution historique, avec une petite private joke sur le français pourri de Lucy (merci !!!). J'ai couiné comme une malade sur pleeeeeeeeein de choses, s'ils restent à ce degré de mindfuckery, ça va être très très bon. Je leur accorde même une fin pourrie, s'ils arrivent à délirer pendant toute la saison.

Posté par nao_asakura à 23:13 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

samedi 24 mars 2018

Timeless - 1x16 - The Red Scare (finale)

Okay. C'est pas la fin à laquelle je m'attendais, mais il y avait quelques éléments intéressants (en gros tous les trucs qui font penser à 12 Monkeys et Future Man...). Ca sent le truc qui va tourner en rond pendant une petite deuxième saison et finir merdiquement comme Revolution, mais, si ils peuvent nous coller un peu de whump et plein de fanservice au passage, ça ira.

Posté par nao_asakura à 23:50 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

Timeless - 1x15 - Public Enemy No. 1

Après Jesse James, Flynn drague Al Capone, okay okay. J'avoue avoir couiné quand Misha Collins/Eliot Ness a foutu une baffe à un reporter qui voulait un commentaire. Mais il est mort deux scènes plus loin, quelle désolation, quel gâchis. Bref, un bon épisode historiquement nawak, mais super jouissif tout de même.

Du coup je me demande si le cri que j'ai poussé devant Collins était plus ou moins étranglé, comparé à celui que j'avais poussé face à Nicholas Lea en Ness dans SPN.

Posté par nao_asakura à 22:53 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

vendredi 23 mars 2018

Timeless - 1x14 - The Lost Generation

Bon, l'épisode en lui-même était pas dégueulasse (même s'ils auraient mieux fait de ne pas inclure de français du tout, tellement c'était pathétiquement mauvais), avec Hemingway et plein de stars de l'époque... Mais l'intrigue n'a toujours pas de sens. Leur "méchant" mystérieux, organisation tentaculaire aux objectifs tout sauf clairs, c'est un peu tout pourri quand même. Alors oui, ya Jim Beaver en guest, mais ça ne fait pas tout. J'aurais aimé un peu d'explications, parce que répéter à tout bout de champ que Rittenhouse = bad, ça ne fait pas beaucoup avancer le truc. Et puis, concrètement, pourquoi ils s'emmerdent à garder les mêmes trois andouilles pour piloter leur vaisseau ? La pseudo explication comme quoi ils n'ont qu'un pilote ne tient pas la route du tout. Dans 12 Monkeys, ils avaient davantage planché sur la question. Cole est un cobaye, le processus est méga dangereux et personne ne voudrait s'y risquer. Là, vraiment, je ne vois pas ce qui empêche les uns et les autres de prendre les choses en main et de prendre le contrôle du vaisseau.

Posté par nao_asakura à 23:46 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :


Timeless - 1x13 - Karma Chameleon

Globalement, à ce stade, c'est du vague 12 Monkeys, sans l'aspect futuriste, les blagues ou le whump. C'est un peu creux du coup. Les années 80 et les références à Back to the Future étaient chouettes, mais l'épisode en lui-même a déjà été fait en mille fois mieux dans Future Man. Pas convaincue du tout.

Posté par nao_asakura à 22:55 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

dimanche 18 mars 2018

Timeless - 1x12 - The Murder of Jesse James

Mais c'est que c'était bien, cette niaiserie. J'apprécie énormément le focus grandissant sur Flynn, ça aide beaucoup, parce que les cas de conscience des gentils, ça va bien cinq minutes, mais à la longue, c'est moyen. L'intrigue de fond n'est toujours ni claire, ni bien dessinée, mais à ce stade c'est un peu trop tard, tant pis. Reste que les seconds rôles historiques (Bass Reeves, Jesse James) étaient excellents.

Posté par nao_asakura à 23:09 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

Timeless - 1x11 - The World's Columbian Exposition

Contre toute attente, pas mal du tout. J'espère que Flynn se rachètera une conscience dans la 2e saison, parce que j'aime pas tellement baver sur un méchant. Très fun de voir un épisode dans la même période historique que The Alienist (avec un Teddy Roosevelt aperçu de loin), un tueur en série dans une maison cheloue, et Harry Houdini. C'est sympa et flippant.

Posté par nao_asakura à 22:22 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

dimanche 11 juin 2017

Timeless - 1x10 - The Capture of Benedict Arnold

Je n'arrive pas à comprendre comment j'ai pu trouver ça bien à un moment. C'est ultra lourd, à tous les plans. Alors oui, c'était fun cinq minutes de revoir le méchant principal de la saison 1 de Buffy dans le rôle de Rittenhouse, mais... sa fin était naze, et l'ensemble était très décevant.

Posté par nao_asakura à 19:42 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

lundi 15 mai 2017

Timeless - 1x09 - Last Ride of Bonnie and Clyde

C'était mieux dans mon souvenir, espérons que ce soit juste un épisode pas super. Tout était mou, les acteurs empotés, les dialogues forcés. Le mystère de la clef qui ouvre on ne sait pas trop quoi arrive un peu comme un cheveu sur la soupe.

Posté par nao_asakura à 23:14 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :